Y a-t-il une partie du cerveau liée particulièrement à la mémoire à long terme ?

En regardant en action le cerveau lorsqu’on demande à quelqu’un de se remémorer quelque chose, on s’aperçoit que l’hippocampe, une partie interne du cerveau s’active. Il semble que son rôle est de rappeler le contexte qui entoure un souvenir pour faciliter la récupération de ce souvenir. On sait que l’hippocampe jouera ce rôle pendant plusieurs années.

En créant des lésions chez des rats qui ont fait des apprentissages, on a réalisé que si la lésion se fait rapidement après l’apprentissage, le rat oublie alors que si on fait la lésion quelques semaines après, il réussit à se rappeler plus facilement. Il semble que le rôle de l’hippocampe soit d’ancrer un souvenir à long terme.

Ward, M., Oler, J., & Markus, E. (1999). Hippocampal dysfunction during aging I : Deficits in memory consolidation. Neurobiology of Aging, 20, 363-372.

http://dx.doi.org/10.1016/S0197-4580(99)00045-7